[b]la proline chéz le blé dur sous stress[/b]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[b]la proline chéz le blé dur sous stress[/b]

Message  Admin le Lun 14 Avr - 15:05

Cool
La proline joue un rôle d’osmoticum de part les fortes concentrations qu’elle atteint soumis stress. Elle agit aussi comme un soluté compatible qui s’accumule a des fortes concentrations dans le cytoplasme sans interférer avec les activités métabolique cellulaires.
L’origine de la proline accumulée sous stress n’est pas totalement éclaircie. Elle est soit synthétiser de nouveau à partir de l’acide glutamique (Glu) ou via l’ornisitol (Orn) qui sont utilisés comme précurseurs. La synthèse via l’acide glutamique est la plus probable.
L’accumulation de la proline dans la région apicale des racines des mais stressées fait suite a l’augmentation de la vitesse de déposition de cet aride. Ils démontrent que l’accumulation de la proline dans la zone apicale des racines du mais stressées est due a un transfert. Il n’y a pas de synthèse de NOVO à ce site comme il n’y a pas d’évidence d’une réduction du catabolisme de cet aride.

La proline est requise par l’apex racinaire comme source d’énergie et l’azote. La proline sous stress est transférée à partir des cellules sources, qui possèdent la capacité de synthétiser la proline, vers des cellules cibles qui ont une forte demande en énergie.
L’ABA est nécessaire pour l’accumulation de la proline sous faible potentiel. L’ABA joue probablement un rôle de régulateur dans le transport de la proline inter-sites, source et utilisateur.

Admin
Admin

Messages : 6
Date d'inscription : 14/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://sara.keuf.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum